Pseudonymisation ou anonymisation des données

Protéger les informations personnelles n'est pas chose facile. Grâce à la technologie actuelle, il est possible de découvrir rapidement des informations très sensibles sur les personnes concernées. C'est pourquoi il vaut la peine de réfléchir et de mettre en œuvre l'anonymisation ou la pseudonymisation. Les deux possibilités permettent plus difficilement de tirer des conclusions sur certaines personnes. Mais quelle est la meilleure variante ?

Avantages et inconvénients de la pseudonymisation

Comme la pseudonymisation consiste à remplacer le nom du collaborateur par une caractéristique d'identification, il est difficile pour les personnes extérieures d'établir son identité. Les possibilités de recherche sont désormais limitées, mais pas impossibles. En associant des données ou des caractéristiques qui peuvent être attribuées à la personne, il est toutefois possible à un moment donné d'établir l'identité. Dans une entreprise, les données permettent de tirer rapidement des conclusions. Par exemple, des caractéristiques visuelles (taille, couleur des cheveux, corpulence) ou des antécédents (événements, maladies, délits connus) donnent rapidement des informations sur la personne concernée.

Avantages et inconvénients de l'anonymisation

Si les données sont anonymisées, il n'est pas possible de tirer des conclusions a posteriori sur la personne concernée. Par exemple, lors de sondages ou d'élections, il est possible de donner son avis sans être identifié.

Un autre exemple est la mise à disposition de modèles créés par un collaborateur. En omettant le nom ou d'autres possibilités d'attribution, personne ne peut plus savoir qui a créé le document et qui ne l'a pas fait.

Conseil : chacun devrait décider pour lui-même quelles données doivent être pseudonymisées ou anonymisées. Il faut bien évaluer quelles circonstances nécessitent quelles données et où l'effort en vaut la peine.

fr_FRFrançais