L'organisation de défense des droits des citoyens Digitalcourage a déposé plainte contre la Deutsche Bahn. L'application "DB-Navigator" de la Deutsche Bahn collecterait les données des utilisateurs sans leur consentement.

Vous trouverez ici tout ce qu'il faut savoir à ce sujet.

Accusation de l'organisation de défense des droits civiques Digitalcourage

L'application "DB-Navigator" permet aux utilisateurs de trouver les liaisons ferroviaires adéquates, de s'informer sur les changements d'horaires et les retards, et d'acheter des billets de manière numérique.

Lors d'une enquête sur l'application de la Deutsche Bahn (DB), l'organisation de défense des droits des citoyens Digitalcourage est tombée sur des violations de la protection des données. Immédiatement après son lancement, l'application établirait plusieurs connexions avec des fournisseurs tiers. Cela se ferait sans interrogation préalable par le biais d'une bannière de cookies. Les fournisseurs tiers avec lesquels une connexion est ainsi établie peuvent ensuite accéder au terminal de l'utilisateur. Parmi ces fournisseurs tiers se trouverait également le service d'analyse et de suivi "Adobe Analytics".

La connexion à de tels fournisseurs tiers ne peut se faire qu'avec l'accord de l'utilisateur.

Dans l'application "DB-Navigator", selon l'enquête de l'organisation, des cookies de suivi continueraient même à être installés si l'utilisateur sélectionnait l'option "Autoriser uniquement les cookies nécessaires". Outre "Adobe Analytics", des services de suivi tels que "Optimizely" ou "Google Crashlytics" seraient alors utilisés.

L'organisation de défense des droits des citoyens Digitalcourage y voit une "violation claire du droit en vigueur" et, après avoir fixé sans succès un délai à la DB, a maintenant déposé plainte. L'organisation en a également expliqué les raisons dans une Requête résumés.

Même les La fondation Warentest a écrit sur l'application : "On constate donc un comportement critique en matière d'envoi de données dans le cas du navigateur, car des données superflues sont envoyées".

Défense de la Deutsche Bahn

La DB, en revanche, continue à se considérer dans son droit. Après une première demande de l'organisation de défense des droits des citoyens Digitalcourage de cesser le tracking, la DB a déclaré ne rien vouloir changer.

La DB rejette avec véhémence les critiques. Elle a souligné que les données des clients étaient sûres. L'utilisation de cookies est conforme à la protection des données. Dans une Communiqué de presse la DB a déclaré : "Aucune donnée client n'est transmise à des prestataires tiers lors de l'utilisation du DB Navigator. Tous les prestataires de services avec lesquels la DB collabore pour le DB Navigator sont liés par contrat, n'agissent pas dans leur propre intérêt et strictement selon les instructions de la DB et ne sont donc pas des tiers au sens du RGPD".

L'utilisation critiquée des cookies a lieu exclusivement pour assurer les fonctions et la stabilité de l'application. L'organisation de défense des droits des citoyens Digitalcourage n'a pas donné suite à l'offre d'un échange professionnel.

Perspectives

Il reste à voir comment le tribunal de grande instance de Francfort jugera l'affaire.

Les services de tracking sont régulièrement à l'origine de litiges en matière de protection des données. Mais les projets open source tels que Signal et autres montrent qu'il est également possible de se passer du tracking.

Vous avez besoin d'aide pour rendre votre site web, votre application et autres conformes à la protection des données ? Notre équipe d'experts se tient à votre disposition. Si nécessaire, nous mettons également à disposition un responsable externe de la protection des données. N'hésitez pas à nous contacter sans engagement ici!

fr_FRFrançais